La justice suisse fournit des preuves dans une enquête contre Sarkozy

Mots-clés : , , , ,

Source : rts.ch

sarkozy

Un arrêt du Tribunal pénal fédéral (TPF) en février a permis de faire avancer l’enquête sur le financement de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007. La vente à un prix surévalué d’une villa est au coeur des soupçons.

Grâce à l’entraide judiciaire entre la Suisse et la France, les enquêteurs français ont eu accès le 4 février 2016 à des documents récoltés en Suisse à la demande du Tribunal de grande instance de Paris.

Cette « remise de moyens de preuve » – selon les termes de l’arrêt diffusé mardi par le Tribunal pénal fédéral – permet d’établir avec certitude l’existence de transactions bancaires, jusqu’ici seulement soupçonnées.

Gestion déloyale?

Le TPF fait état de la vente d’une villa par l’Etat libyen par l’intermédiaire de deux sociétés en France. Il affirme que « ce contrat aurait été passé dans le but de détourner des fonds, le prix versé par la seconde entité précitée à la première ayant été sciemment surévalué ».

Lire la suite sur rts.ch »

Commentaire récent

  1. bonfils

    Comme si Sarkozy était le seul dans ses sortes de magouille tout genre, en France personne ne contrôle les politique, personne ne sais se qu’ils font avec le fric du peuple, il n’y aucune transparence, ils sont au dessus des lois.
    Si l’on faisait un vrai contrôle financier sur tout les politiciens Français je ne pense pas que l’on trouverai 10% de propre, tout ce gaspillage du fric de l’état va ou, l’argent ne disparait pas il change de poche.

Commenter

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial